N’oubliez pas de nettoyer votre piscine régulièrement, environ une fois par semaine, pour éviter que les algues ne se développent

1282

Les proliférations d’algues sont courantes dans les bassins de piscine, à moins que vous ne connaissiez les meilleures pratiques pour les éviter. Pour toujours profiter au mieux de votre baignade, découvrez nos 5 conseils et astuces, afin d’empêcher l’apparition d’algues dans votre piscine.

Maintenez un pH équilibré

La présence d’algues dans les piscines peut s’expliquer par une eau au pH trop élevé ou trop basique. Il faut alors limiter leur prolifération en gardant le pH de la piscine entre 7,0 et 7,2. Pour être plus rassuré que votre eau soit toujours équilibrée, vérifiez régulièrement le pH de votre piscine, au moins une fois par semaine. Pour cela, utilisez un testeur électronique ou un testeur colorimétrique. Lorsque le pH est trop élevé ou trop bas, ajustez-le avec le produit d’étalonnage pH Plus ou pH Moins approprié.

A lire en complément : Quel est le meilleur liner pour une piscine ?

Vérifiez le taux de chlore

Pour bien traiter de l’eau de votre piscine, il est nécessaire d’y ajouter des produits chlorés. Le chlore est un désinfectant particulier et efficace contre le développement des algues. Le principe est d’ajuster la dose utilisée. Comme pour les niveaux de pH, vous devez vérifier le niveau du chlore dans l’eau de votre piscine, au moins une fois par semaine. Idéalement, cette valeur devrait être comprise entre 0,5 et 1,5 mg/L. Si le taux de chlore est déséquilibré, ajustez-le avec un produit adapté.

Gardez la piscine propre

Le nettoyage régulier de votre piscine vous garantit une protection contre la prolifération des algues. Pour de meilleurs résultats de nettoyage, utilisez une brosse pour frotter le fond, les parois et la ligne d’eau de la piscine, car ces dernières sont particulièrement affectées par l’apparition d’algues. Pendant l’été, les procédures de nettoyage doivent être effectuées plusieurs fois. En effet, plus il fait chaud, plus vous avez besoin de nettoyer votre piscine. Pensez également à nettoyer le panier du skimmer ainsi que le filtre du système de filtration.

A découvrir également : Les gestes incontournables pour maintenir une eau propre et saine dans votre piscine au quotidien

Ayez un bon système de filtration

Les systèmes de filtration d’eau de piscine doivent bénéficier de performances adaptées à la quantité d’eau du bassin. Sans cela, la filtration de l’eau peut ne pas être suffisamment efficace pour contrôler la croissance des algues. Aussi, le temps de filtration d’une piscine dépend de la température de l’eau. Si la température de l’eau est élevée, alors le temps de filtration devrait être long. Plus l’eau est chaude, plus les algues s’y développent rapidement. Si l’eau du bassin atteint ou dépasse 27 °C, faites fonctionner la filtration en continu pour éviter la prolifération d’algues dans le bassin.

Retirez les débris et les feuilles de la surface de l’eau

La surface de l’eau doit être nettoyée en permanence pour éviter que les débris et les feuilles ne s’accumulent. Les débris qui tombent dans la piscine peuvent causer des problèmes de qualité d’eau, car ils sont généralement biodégradables. La matière organique est un excellent nutriment pour les algues et autres micro-organismes, ce qui peut entraîner une croissance rapide des algues.

Pour maintenir une eau propre, il faut nettoyer régulièrement la surface de l’eau avec un skimmer ou un robot aspirateur. Les robots nettoyeurs ont été conçus pour simplifier le travail laborieux du nettoyage manuel de la piscine. Il existe aussi des couvertures spéciales conçues pour empêcher les feuilles et autres déchets naturels de tomber dans l’eau.

Si vous êtes confronté à une accumulation importante de feuilles et/ou d’autres détritus sur la surface de l’eau, n’hésitez pas à utiliser une épuisette ou encore un filet à mailles fines afin de retirer rapidement ces nuisances avant qu’elles ne se transforment en véritable bouillon d’algues !

Utilisez des produits anti-algues si nécessaire

Si malgré toutes vos précautions, les algues envahissent votre piscine, il existe des produits anti-algues pour vous aider à y remédier. Les produits chimiques sont les plus couramment utilisés pour lutter contre les algues de la piscine. Assurez-vous d’utiliser un produit adapté au type d’algue que vous avez dans votre piscine. Il est recommandé de tester régulièrement la qualité de l’eau afin de déterminer si le taux d’algue est élevé ou non.

Il existe plusieurs types de produits chimiques anti-algues sur le marché, chacun ayant une méthode et une durée d’action différentes. Certains sont destinés à tuer les algues existantes tandis que d’autres empêchent leur croissance future. Les produits qui tuent les algues peuvent être utiles lorsque l’invasion est primordiale mais ils ne suffiront pas à empêcher leur retour. Les inhibiteurs de croissance seront plus efficaces car ils agissent comme un bouclier protecteur contre toute nouvelle invasion.

Lorsque vous utilisez des produits anti-algues chimiques, assurez-vous toujours de suivre attentivement toutes les instructions du fabricant en matière d’utilisation et de dosage afin d’éviter tout dommage permanent aux installations ou à la santé humaine ou animale. De plus, maintenir une bonne hygiène personnelle lorsqu’il s’agit de manipuler des substances chimiques telles que celles utilisées pour traiter votre eau est primordial pour éviter tous risques liés à ces composants particuliers.

N’hésitez pas aussi à investir dans un bon système filtrant et une pompe ainsi qu’à utiliser des couvertures solaires lorsque nécessaire pour protéger votre piscine contre les rayons UV qui peuvent favoriser la croissance d’algues. Si vous constatez une infestation ou des dépôts anormaux dans l’eau de votre bassin, n’hésitez pas à contacter un spécialiste en entretien et nettoyage de piscines pour vous aider à résoudre rapidement ce problème avant qu’il ne s’aggrave.