Quelles plantes pour un jardin méditerranéen ?

1369

Les jardins méditerranéens sont des espaces aménagés qui se distinguent particulièrement par leur agencement ainsi que le type de plantes qu’ils accueillent. Toujours secs, ils font penser aux vacances d’été et au soleil. Si vous voulez connaître les plantes à enraciner pour avoir un jardin méditerranéen, lisez ceci.

Le laurier-rose

Le laurier-rose est une très belle plante qui borde principalement la Méditerranée. Encore appelée Nerium oleander, elle pousse de façon très rapide et présente un port touffu. Ses fleurs sont généralement d’une couleur blanche ou rose foncée. Néanmoins, certaines variétés présentent une floraison jaune. Quant à ses feuilles, elles sont d’une couleur vert foncé et sont persistantes, allongées et coriaces.

A découvrir également : Améliorez la qualité de l'air de votre maison avec ces plantes d'intérieur purifiantes

La lavande

La lavande est un arbuste à fleurs de la famille des menthes. Facilement reconnaissable à son parfum très doux, elle fait immédiatement penser aux paysages méditerranéens. Il en existe de nombreuses variétés, mais Lavandula angustifolia est la variété la plus courante. Elle peut atteindre 1 ou 2 mètres de hauteur. D’une couleur rose-violet, les fleurs de cette plante aromatique se produisent sur des épis de 2 à 8 centimètres de long. Elle possède des feuilles persistantes de 2 à 6 centimètres de long et de 4 à 6 millimètres de large.

Capable de survivre avec une faible consommation d’eau, la lavande s’érige comme une véritable plante ornementale. Elle peut être cultivée en hiver humide comme en été sec. Elle sait résister aux températures basses et tolère les sols acides. La lavande est connue pour ses nombreuses vertus thérapeutiques, notamment sa capacité à soulager l’anxiété et les problèmes de sommeil.

A lire également : Comment arroser le basilic en pot : quand et comment bien le faire ?

Les palmiers

Les palmiers sont des arbustes de la famille des arécacées qui poussent naturellement dans les zones tropicales et subtropicales des plages. Alors que leurs variétés rustiques sont idéales pour les extérieurs, celles tropicales sont utilisées comme plantes d’intérieur. Les palmiers possèdent une longue tige avec des feuilles persistantes et pennées, et des folioles latérales allongées.

Avec l’âge, ils font apparaître un « faux tronc » appelé stipe, lequel s’installe grâce à la base des anciennes feuilles. Il faut rappeler que la plupart des palmiers sont dioïques. Ils sont capables de pousser au soleil et peuvent être plantés en pleine terre. Ils s’adaptent d’ailleurs à presque tous les sols, surtout ceux drainés sans humidité stagnante en hiver.

Le cyprès de Provence

Appartenant à la famille des cupressaceae, le cyprès de Provence est un arbuste originaire de l’Asie Mineure. Il pousse principalement autour du bassin de la Méditerranée et résiste à moins de 20 °C. Très ramifié, l’arbre à l’écorce brun-gris atteint généralement une hauteur de 20 à 30 centimètres. Il est doté de deux ports totalement différents. La forme horizontalis ressemble à une pyramide tandis que celle fastigiata est très élancée.

L’olivier

Parlons maintenant de l’arbre emblématique du bassin méditerranéen : l’olivier. Ses feuilles vert argenté, persistantes et coriaces font de lui un arbre très résistant à la sécheresse, avec une longue durée de vie. Les oliviers sont souvent plantés en bordure des champs pour protéger les cultures des vents forts et comme brise-vue.

L’olivier est aussi apprécié pour ses fruits, les célèbres olives ! On distingue deux types d’olives : celles destinées à être consommées telles quelles après avoir été traitées (noires, vert clair ou violettes) et celles qui servent à produire de l’huile d’olive.

Il existe plusieurs variétés d’oliviers, mais toutes ne donnent pas le même rendement ni la même qualité d’huile. Par exemple, la variété Picholine est réputée pour donner une huile douce, tandis que la variété Aglandau donne une huile plus corsée.

Lorsque vous plantez un olivier dans votre jardin méditerranéen, veillez à ce qu’il soit exposé en plein soleil, car c’est là où il se développe le mieux. Pensez à bien drainer le sol, car cet arbre n’aime pas avoir les pieds dans l’eau !

Sachez que si vous décidez de planter un jeune olivier issu d’une pépinière plutôt qu’un plant sauvage récupéré en bordure de route, par exemple, celui-ci devrait commencer à fructifier dès sa troisième année !

Le romarin

Passons maintenant au romarin, une plante aromatique typique de la garrigue méditerranéenne. Le romarin est un arbuste persistant qui peut atteindre jusqu’à deux mètres de haut dans son milieu naturel. Il possède des feuilles en forme d’aiguilles, rigides et épaisses, qui dégagent une odeur subtilement boisée.

Le romarin est très apprécié en cuisine pour parfumer les viandes grillées ou rôties, les soupes et les sauces à l’huile d’olive. Mais il a aussi des vertus médicinales reconnues depuis l’Antiquité ! Effectivement, le romarin stimule la digestion et favorise l’élimination des toxines grâce à ses propriétés diurétiques.

Il existe plusieurs variétés de romarins : certains sont plus rampants que d’autres, certains ont des fleurs blanches tandis que d’autres ont des fleurs roses ou bleues. Les conditions idéales pour cultiver le romarin sont un sol bien drainé et une exposition en plein soleil.

Si vous souhaitez planter du romarin dans votre jardin méditerranéen, pensez aussi à lui offrir un espace suffisamment grand pour qu’il puisse se développer librement sans être étouffé par les autres plantations. N’hésitez pas non plus à effectuer une taille régulière afin de maintenir sa croissance tout en évitant qu’il ne prenne trop d’espace.

Et si vous voulez profiter pleinement du pouvoir aromatique du romarin même en hiver lorsque les feuilles ne poussent plus, vous pouvez le faire sécher et en faire des sachets pour parfumer votre linge de maison !