Visserie : Comment faire le bon choix parmi les différents types existants ?

77

Dans le monde du bricolage, chaque vis joue un rôle important, car il apport solidité dans la la construction. De la robustesse d’un meuble à la stabilité d’une structure, la qualité de l’assemblage vissé est indissociable du choix judicieux de la vis adaptée. Il est communément admis par les initiés du bricolage que la sélection de la vis idéale dépend étroitement du matériau qu’elle est destinée à unir. Ainsi, la recherche de vis fiables et fonctionnelles est un impératif pour tout artisan soucieux de mener à bien ses projets avec assurance. 

Les différents types de vis sur le marché

Sur le marché, comme sur le site https://www.fabory.com/fr/Fixations/Visserie/c/0106, vous trouverez différents types de vis pour divers besoins :

A lire également : Tatouage : quels sont les matériels de base ?

  • Les vis à bois : pour le bois, souvent en inox ou en zinc, avec une tête fendue et bombée.
  • Les vis à bois et aggloméré (VBA) : pointues et courtes, elles évitent de fendre le bois et ne nécessitent pas de pré-perçage.
  • Les vis à plaque de plâtre : longues, pointues et noires, elles sont filetées sur toute leur longueur.
  • Les vis à métaux : en acier, utilisées dans des trous pré-taraudés, avec diverses longueurs, empreintes et formes de tête.
  • Les vis à tôle : pour tôles minces ou épaisses, avec différentes têtes et empreintes.
  • Les vis à béton : au filetage large, utilisables sans cheville.
  • Les vis autoperceuses : avec une pointe de type foret, pour percer la tôle fine, les métaux tendres ou le plastique.

La tête de vis

La tête d’une vis facilite le vissage et reste visible après. Elle peut être ronde, bombée, cylindrique ou plate. Les têtes plates s’ajustent à la surface pour une finition discrète, et les têtes bombées sont plus visibles. Les têtes fraisées s’insèrent mieux, rendant la vis presque invisible. Pour une invisibilité totale, il existe des vis sans tête.

L’empreinte de la vis

L’empreinte est la partie où s’insère l’outil de vissage. Vous avez des empreintes fendues pour les tournevis plats, des empreintes Phillips ou Pozidriv pour les tournevis cruciformes, des empreintes Torx en étoile et des empreintes Allen à six pans creux. Chaque type offre différents niveaux de prise et de couple de serrage.

A lire en complément : Meubles atypiques : l'art de définir l'individuel dans le design intérieur

Le matériau de la vis

Les matériaux des vis varient pour répondre à différents besoins. L’aluminium combine légèreté et résistance à la corrosion. Le titane est à la fois léger et extrêmement robuste. L’acier inoxydable est polyvalent et résistant à la corrosion, bien que moins solide que l’acier classique, qui offre une résistance mécanique élevée pour des structures nécessitant une forte tenue.

Les critères de choix des vis

Pour bien choisir vos vis, considérez d’abord le matériau dans lequel vous allez visser, qu’il s’agisse de bois, de plâtre, de métal, de tôle, de plastique ou de béton. L’épaisseur du support et de l’objet à fixer est aussi cruciale, ainsi que le poids de cet objet. 

Par exemple, utilisez des vis VBA ou des tirefonds pour le bois, des vis à métaux pour le métal et des vis autoperceuses pour les tôles fines. Le diamètre et la longueur de la vis déterminent l’ancrage. Plus la vis est longue et épaisse, meilleur est l’ancrage, mais elle ne doit pas dépasser du support. Enfin, il existe des vis spécifiques pour certains usages, comme les vis à penture pour portails et portes extérieures ou les vis pour terrasses, pour garantir une fixation adéquate.