Comprendre le dépannage de volet roulant ?

706

Il existe différents types de volets roulant sur le marché à savoir les modèles électriques, les versions manuelles, les modèles en aluminium, les volets en PVC, etc. Ce dispositif est fabriqué généralement dans les usines afin qu’il assure un fonctionnement optimal le plus longtemps possible. 

Comment fonctionne un volet roulant ? 

Le volet roulant comprend un tablier composé de plusieurs lames. Ces dernières se déroulent et s’enroulent autour d’un axe en glissant sur des coulisses. Le tablier permet d’empêcher la lumière extérieure d’entrer, lorsque le volet roulant est fermé. En position ouverte, la lumière passe à travers d’ouverture. En plus de bloquer la lumière extérieure, le volet roulant à d’autres fonctions. Il contribue à améliorer la sécurité des fenêtres ainsi que leur isolation thermique et phonique. Ce qui permet aux utilisateurs : 

A lire également : Quelles sont les normes phoniques des logements à appliquer pour une isolation phonique ?

  • D’avoir plus d’intimité
  • De profiter des rayons de soleil en cas de besoin
  • De se protéger contre les intempéries

Les problèmes les plus fréquents rencontrés avec les volets roulants

Bien que le fonctionnement du volet roulant soit simple, il se peut qu’il soit en panne. Sur http://www.allo-volet-service.fr/guide/reparation/depannage/, vous pouvez avoir plus d’informations sur les façons de débloquer un volet roulant manuel. 

Etant donné l’importance du rôle des volets roulants sur notre maison, il est essentiel de le réparer rapidement en cas de panne. Les problèmes les plus fréquents avec les volets roulants sont les pannes mécaniques comme le blocage, les coups de couteau, les entraînements défectueux, etc. Pour résoudre ce type de problème, il est nécessaire de remplacer les pièces défectueuses après avoir effectué une révision générale. 

A lire également : Les avancées technologiques au service d'une maison connectée et automatisée

Les modèles électriques peuvent présenter des dysfonctionnements suite à une coupure de courant ou des courts-circuits. Dans ce cas, il suffit de réparer ou de remplacer les composants électriques défectueux pour y remédier. 

Il faut savoir que certains problèmes liés aux volets roulants requièrent l’intervention des professionnels en la matière. C’est pourquoi, il est toujours plus prudent de faire appel aux réparateurs professionnels en cas de panne. Sinon, vous risquez d’aggraver la situation. De plus, en contactant un réparateur, vous pouvez obtenir des conseils pratiques pour l’entretien de votre équipement. 

Les dépanneurs de volets roulants disposent de compétences avancées et de matériels adaptés pour mener à bien la réparation de votre équipement. Ils maîtrisent parfaitement les étapes à suivre peu importe le type de volets roulant que vous utilisez. Pour éviter les mauvaises surprises, les réparateurs vous présentent un devis personnalisé avant de procéder à la réparation. 

Conseils pratiques pour l’entretien régulier des volets roulants

Il important d’entretenir régulièrement le volet roulant qu’il soit en bois, en PVC, motorisé ou manuel. Pour qu’il reste en bon état et fonctionnel, vous devez le nettoyer de temps en temps. Pour ce faire, il faut commencer par les éléments visibles comme le coffre d’enroulement, le tablier, les lames, etc. Les coulisses ou glissières se trouvent de chaque côté du tablier permettant le glissement du tablier de haut en bas. Comme les caissons des volets roulants sont implantés à l’extérieur, elles sont exposées aux agressions extérieures comme la pluie, la neige, la pollution, le coup de soleil, etc. 

Le nettoyage peut varier selon le matériau utilisé. Pour les volets roulants en aluminium ou en PVC, il faut utiliser une éponge non abrasive ou un chiffon microfibre imprégné d’eau savonneuse, de vinaigre blanc, de savon noir ou de liquide vaisselle. Evitez les produits agressifs comme le chlore, le javel ou le détergent pour préserver la qualité du matériau. Pour nettoyer les volets roulants en bois, il faut s’assurer que l’éponge soit bien essorée avant de l’imbiber légèrement de savon doux. Pensez à procéder au ponçage et à un traitement spécifique contre les moisissures, les insectes et l’humidité, au moins tous les 6 à 8 ans.