Apprenez à cultiver des salades plus rapidement !

1329

Même si vous n’aviez pas les talents d’un jardinier expérimenté et que vous ne cultiviez pas assez de légumes, vous pouvez cultiver des salades plus rapidement même que vous ne le pensiez. En effet, la salade fait partie des légumes qui sont faciles à cultiver. Feuille de chêne, salade romaine ou même laitue frisée, voici quelques astuces et conseils pour apprendre à cultiver des salades plus rapidement.

Faites nourrir votre sol

En effet, les salades ont besoin d’une exposition semi-ombragée. Pas uniquement cela mais également d’une chaleur très modérée. Et si vous ne le saviez pas, sachez que vous n’avez plus la possibilité de les voir pousser lorsqu’elles sont mises dans un sol fertile. Un sol riche, humide et surtout bien drainé.

A voir aussi : Améliorez la qualité de l'air de votre maison avec ces plantes d'intérieur purifiantes

Pour qu’il retienne l’humidité, ajoutez du fumier bien décomposé ou du compost avant de les planter. Ce, afin de bien nourrir le sol. Pensez également à un complément d’engrais pour donner plus de goût et de saveur à vos salades.

ATTENTION ! Il faudrait que la terre soit humide en permanence vu que les salades sont gourmandes en eau. Et aussi, il y a les limaces, les escargots et les chenilles qui sont friands de laitue. Tâchez donc de faire attention si vous ne désirez pas partager votre butin avec ces bestioles.

A lire en complément : Comment arroser le basilic en pot : quand et comment bien le faire ?

Un conseil : il pourrait être sage que vous mettiez autour de vos plants, un appât biologique. Et aussi, pour que le sol soit frais, tâchez-vous de biner, de sarcler et de pailler. Ensuite, ombrez-les ou protégez-les avec une cagette. Et pour finir, il faut les arroser régulièrement.

Faites bien usage des semis

En réalité, avec des salades comme la laitue, la roquette et le chou frisé, prêtes à être récoltées 30 à 40 jours uniquement après la plantation, la solution idéale est le semis direct. De plus, ce dernier permet une plantation dense si vous visez une récolte de jeunes pousses tendres.

Pour éviter tout risque de gel, il est préférable que vous gardiez vos semis en intérieur ou sous serre avant de les repiquer au potager. Ce, à la fin du mois de mai surtout. Il y a certains jardiniers qui recommandent la semence des graines de salades directement en pleine terre. Ceci, dès que les épisodes de gelées sont terminés.

Si vous souhaitez cultiver des plantes plus grandes ou des têtes de laitue matures, il faudrait que vous semiez directement. Ceci, tout en éclaircissant au fur et à mesure que ces plantes grandissent. Ou encore songez à démarrer les graines à l’intérieur sous des lampes de culture. Ayez toujours à l’esprit que les plantules ont toujours besoin d’être transplantées dans le jardin. Ce, après une durée de trois à quatre semaines de croissance en intérieur.

Concernant les semis de salades de printemps, faites-les quand le temps est encore frais. N’oubliez pas de passer à une vérification des dates de semis en fonction des variétés. Pour avoir une bonne levée de vos salades vertes, tâchez à semer quand la température oscille vraiment entre 15 et 22 °C.

Pensez à humidifier constamment

La plupart des salades possédant une croissance rapide et des racines peu profondes ont en réalité besoin d’une humidité constante. En effet, si le sol est sec tout au long d’une période prolongée, sachez que les plantes risquent de se faner. Si cela n’arrive pas, alors sachez que les feuilles deviendront amères.

Il est tellement difficile de pailler autour des jeunes pousses qui ont été plantées densément. Mais si vous faites la culture des salades formant une tête, il faudrait savoir qu’un paillis de feuilles déchiquetées ou de paille aidera à retenir l’humidité du sol. Pas seulement cela, mais également à réduire le besoin d’arrosage.  Les salades dont l’on parle ici sont en quelque sorte la romaine ou la laitue pommée.

Successionez vos plantations

La plantation en succession consiste en fait à faire suivre une culture par une autre afin d’assurer une récolte ininterrompue. Ainsi, pour une longue saison de salades vertes de haute qualité, il faut semer de nouvelles graines toutes les deux ou trois semaines. Ou même pensez à utiliser vos lampes de culture pour produire des semis qui seront à placer dans les zones vides de votre jardin.

Sachez que ce sont les mêmes règles qui s’appliquent comme chez les jardiniers. C’est-à-dire que vous devriez remporter un nouveau contenant avec des graines fraîches et un terreau léger toutes les quelques semaines. Ce, pour remplacer les salades épuisées. Et il faut planter des salades à croissance rapide comme la roquette et la laitue entre des légumes à croissance plus lente telle que les poivrons, les tomates…dans le jardin de printemps.

Optimisez votre espace de culture

Pour optimiser votre espace de culture et obtenir des salades plus rapidement, il faut utiliser des contenants empilables tels que des jardinières surélevées ou même un système de pots suspendus. Cela vous permettra de cultiver vos salades en hauteur et ainsi maximiser l’utilisation de votre espace.

Considérez aussi la technique du compagnonnage pour rentabiliser au maximum votre jardin. Le compagnonnage consiste à associer différentes plantations qui se complètent mutuellement et favorisent une croissance saine. Par exemple, planter des radis entre vos plants de laitue peut aider à éloigner les parasites tout en fournissant une ombre bénéfique aux feuilles tendres de laitue.

N’hésitez pas à expérimenter avec les microgreens. Les microgreens sont les jeunes pousses de plantes comestibles, généralement récoltées après seulement quelques semaines de croissance. Ils sont riches en nutriments et faciles à cultiver, même dans un espace limité. Vous pouvez les ajouter à vos salades, sandwiches ou plats cuisinés pour ajouter de la fraîcheur et de la saveur.

Utilisez des techniques de protection contre les ravageurs

Lorsque vous cultivez des salades, il faut prendre des mesures pour protéger vos plantations contre les ravageurs indésirables. Voici quelques techniques efficaces à mettre en pratique :

L’une des méthodes les plus courantes consiste à utiliser un filet ou une clôture pour empêcher les animaux tels que les lapins, les oiseaux et autres petits mammifères d’accéder à votre jardin. Ces créatures peuvent causer des dégâts considérables en grignotant vos plants de salade. Assurez-vous que le filet ou la clôture soit bien fixé au sol pour qu’il soit difficile pour eux de s’introduire dans votre espace de culture.

Vous pouvez aussi utiliser des répulsifs naturels pour décourager les insectes.